ENSEIGNEMENT ET TRAVAUX EDUCATIFS .......

ENSEIGNEMENT A L'EDUCATION NATIONALE

Normalien à Bourg-en-Bresse puis à Lyon (CFEN/PEGC en 1964) je deviens Instituteur Titulaire (C.A.P), puis Professeur Titulaire de Sciences (C.A.P.C.E.G.), puis professeur certifié d'Education Musicale et de Chant Choral à l'Education Nationale (Collèges et Lycées).
Durant mes études supérieures à l'Ecole Normale et à la faculté des Sciences de Lyon je suis admis sur concours à suivre l'enseignement du saxophone au Conservatoire de Lyon où j'obtiens en une seule année le 1er prix de saxophone supérieur (1er nommé de 5 premiers prix) à l'unanimité du jury .
Je complète ma formation musicale par des études d'harmonie (Conservatoire de Lyon), de culture vocale (Hélèle ROTH), de direction chorale ( Pierre CAO, Michel PIQUEMAL, Erwin LIST, Eliane LAVAIL), de flûte à bec, de musique ancienne, de musique contemporaine et de musique de chambre vocale (Stéphane CAILLAT) et instrumentale.
Professeur de Sciences aux collèges de NANTUA (01) puis de PONCIN (01), je crée une chorale de 100 élèves ( à PONCIN) avec laquelle un disque 33 tours est enregistré en 1972.

Je rassure tous les lecteurs en indiquant que mes élèves ont obtenu des notes brillantes aux épreuves du B.E.P.C. de Sciences Naturelles (SVT aujourd'hui) et de Physique-Chimie......
1973: retour au collège de Nantua: création de l'école de musique du SIVOM et création d'un club "choeur et percussions"(80 élèves) au collège (foyer socio-éducatif animé bénévolement à cette époque y compris pour des productions et des déplacements le dimanche!) ==> reportage télévisé FR3
1977-1987==> détachement de l'Education Nationale auprès de la ville d'OYONNAX pour créer et diriger le Conservatoire qui deviendra National (rubrique écoles de musique) et le centre culturel ARAGON (rubrique centre culturel).
Avant de quitter mon poste de direction au Conservatoire National (en 1987) j'envoie des courriers de candidature aux villes sièges d'Ecoles Nationales de Musique. Je joins le rapport d'inspection pour ce qui me concerne. Je n'ai aucune réponse positive: soit il n'y a pas de poste, soit on reconnaît mes compétences mais "je ne corresponds pas au profil du candidat recherché" (sic)!
Les responsables politiques d'OYONNAX savent que je serai réintégré sur le plan national, loin de chez moi (la question m'a été posée indirectement par celui qui me succédera). Je suis donc nommé à Saint Martin de Crau (près d'Arles). 

Heureusement pour ma famille et moi, un poste libéré à Saint Genis-Pouilly (01) à la rentrée scolaire me permet de ne pas être "exilé" (.....c'est comme cela que j'ai été remercié pour services rendus dans l'intérêt général à OYONNAX!).

1988 : je suis retenu sur la liste d'aptitude de conseiller pédagogique musical du département de la SAVOIE (enseignement spécialisé)....sans suite (les postes départementaux sont souvent à profils politiques) ....Idem pour le poste de directeur de l'ADDIM de l'Ain.....donc le barrage continue...
En 1991 et 1992 le choeur d'hommes "Les Chantres d'Ain"n'a jamais pu obtenir une salle de répétition communale à OYONNAX car c'est Gérard HUMBERT qui a créé ce choeur et le dirige!
Les Chantres d'Ain feront leur premier concert au centre ARAGON en 2003 grâce à M.PERRAUD alors adjoint à la culture. Alors oui c'est bien de l'ostracisme de la part des responsables locaux élus à cette époque.

En 1989, professeur au collège de NANTUA, je mets en oeuvre, pour le bicentenaire de la Révolution Française, avec 500 élèves et 50 tambours, des chants créés et chantés par les élèves avec des habits de circonstance confectionnés avec les professeurs (1Km de tissus). Réalisation d'une vidéo du défilé (petits extraits VIDEO dans cette rubrique). https://www.youtube.com/watch?v=IYQEtIM6vDM&list=UUVSNZlL_UB7idyLibZxfWIg

En 1992 et 1993 j'interviens dans des classes musicales transplantées. Je travaille alors avec des enfants (niveau C.M.) ayant un handicap moteur. Ils utilisent leur machine à écrire pour communiquer (la machine est le substitut de l'appareil vocal). Nous créons une petite oeuvre musicale avec tous les sons des machines à écrire. Expérience très intéressante d'un point de vue créatif et humain!

1990: double fracture de la colonne vertébrale et d'un bras: j'écris un mémoire sur les rapports entre les difficultés rythmiques, les difficultés d'apprentissages et l'échec scolaire suivant les observations effectuées à partir de mes activités d'enseignant. La faculté de Lyon section"Sciences Humaines " me propose de constituer à mes frais un pôle de recherche sur ce problème. 

Je ne donne pas suite d'autant que les sujets abordés dans ces observations sont "explosifs" par rapport au système éducatif français et au système de valeurs sociales.

1991: je suis admissible au concours d'Inspecteur de l'Education Nationale mais après des renseignements sollicités auprès de l'inspecteur local je ne donne pas suite. Je préfère continuer à me consacrer à l'enseignement et à la pratique musicale dans le monde associatif humainement plus intéressant que le monde professionnel trop souvent préoccupé par les destinées personnelles immédiates.

1996: je me présente à l'agrégation d'Education Musicale et de Chant Choral mais le manque de préparation et de motivation ne me permettent pas de passer le 1er tour.
Ce concours est beaucoup trop théorique pour moi et je préfère une pratique musicale sensible et si possible partagée à l'intellectualisation des oeuvres fussent-elles des chefs-d'oeuvre. Fin de mes activités à l'Education Nationale en 2003 ( voir discours de départ: dernier § de cette rubrique).

1989:Bicentenaire de la Révolution française à Nantua:chars et costumes.

1989:Bicentenaire de la Révolution Française à Nantua:le tambour major!

flûte à bec pour accompagner les chants des élèves dans les rues de NANTUA

Tenue de révolutionnaire :dansons la carmagnole vive le son vive le son..... dans la rue.(copie vidéo possible)

1989:les 50 tambours à la parade au parc des expositions à Bourg-en-Bresse.

1989:la haie d'honneur à l'entrée du parc des expositions à Bourg-en-Bresse.

Mémoire sur les rapports entre difficultés rythmiques et échec scolaire.

Introduction du mémoire

Table des matières:les différentes parties du mémoire.

Les différentes parties du mémoire (suite )

suite

suite et fin.

Graphique comparant résultats scolaires et performances rythmiques

Conclusion

2003:discours de départ/Une action culturelle non mercantile et non carriériste mais cependant cohérente!

....suite du discours de départ.

CHORALE du Collège de PONCIN:Enregistrement effectué en 1972( dans la salle des fêtes de CERDON).

Alouette ( Folklore/Paroles de P.Delanoë ) Arrangement à 5 voix mixtes + accordéon, guitare et percussion / 100 Elèves de la 6ème à la 3ème qui ont travaillé 1H/jour/4 jours /semaine/ durant toute l'année pour enregistrer un disque 33 tours.....le prof aussi ......et bénévolement!
Les instrumentistes sont des élèves.

Alouette....mp3